Nés sous X

http://www.lcp.fr/emissions/l-echo-des-lois/vod/165437-nes-sous-x-en-quete-d-identite

 

Chaque année, environ 700 femmes décident d’accoucher sous X, c’est à dire en demeurant anonymes. Impossibilité matérielle/ psychologique/ pressions familiales, les raisons qui les poussent à abandonner leurs enfants sont multiples. L’objectif de cette loi créé en 1941 de diminuer le nombre d’avortements et les abandons sauvages. Mais Aujourd’hui, cette disposition est de plus en plus dénoncée Associations d’enfants nés sous x et de mères de naissance remettent en cause ce droit au secret au nom de l’intérêt de l’enfant qui s’interroge toute sa vie et doit souvent affronter un parcours du combattant s’il veut retrouver ses origines. Alors cette loi a-t-elle réellement permis de mieux protéger les mères ? Est-elle encore d’actualité au vue de l’évolution des mentalités et des moyens de contraception ? Fait-elle trop primé l’intérêt de la mère sur celui de l’enfant ?

Un magazine réalisé par Rym Ben Ameur

Publicités

Shamsia Hassni, graffeuse Afghane

Je veux parler de leurs vies,

trouver un moyen de les faire sortir de l’obscurité, ouvrir leurs esprits » ..

ART – Une femme afghane artiste de graffiti ?

Ça pourrait en étonner plus d’un. C’est pourtant le cas de Shamsia Hassani depuis plusieurs années.

Si son existence était inimaginable quand les Talibans faisaient leur loi, elle est aujourd’hui un des nombreux exemples d’un Afghanistan qui change.

Shamsia Hassani est née en 1988 en Iran de parents afghans et elle enseigne aujourd’hui à la faculté des beaux arts de l’université de Kaboul. Elle est une « graffeuse » afghane dont les œuvres embellissent les espaces de sa faculté et certaines rues de Kaboul.

Elle a également participé à différents festivals en Allemagne, en Suisse ou au Danemark.

Hassani_Shamsia_03

Si l’Afghanistan est beaucoup plus connu pour les guerres et les bombes que pour les bombes à peinture, Shamsia essaye à travers son art de changer cette perception.

Elle conçoit son art comme une façon d’apporter un changement positif. « Pour peindre sur les mauvais souvenirs de la guerre », déclare-t-elle au magazine Art Radar.

 

https://www.facebook.com/pages/Shamsia-Hassani/252100761577381

Le Miel & Les Abeilles

D‘immortaliser l’abeille dans toute sa simplicité, sa beauté.

Surprenante par la fugacité harmonieuse de ses mouvements délicats,                                    

Dans sa quête assidue et laborieuse, elle grappille le nectar avec art.

En ville comme à la campagne s’en allant inlassablement butiner les délicats pistils

Des milliers de fleurs poussées parmi les herbes folles ou plantées avec harmonie.

Imprimer en un geste inaudible, sur du papier glacé quelques dixième de secondes.

Ce voyage dans le temps ne vous prendra qu’un instant,

Pour peu que vous soyez pressé !

Allez, laissons nous surprendre !

Quelques gouttes du précieux « nectar des dieux » versé dans une petite cuillère.

Un voyage gustatif en notes fleuries et subtiles d’acacia, de lavande.

Ou de ses rarissimes fleurs de collines du massif du Mercantour.

 

 

 

 

 

L’ Araignée au Soleil ..

 EP 4
 
 
En cette journée de fin d’été
Sous un ciel chargé de lourds nuages
Et passée la dernière ondée du matin
Je descends prendre l’air au jardin.
Y cueillir les derniers dahlias,
Cueillir une pomme douce et sucrée
Arracher quelques herbes folles.
 
Quant un furtif et chaud rayon de soleil
Mis en évidence, irradiant de lumière
Quelques fils d’argent qui attirèrent mon regard
Méticuleusement tissés et sertis de gouttes de pluie,
Oscillants à peine sous les assauts du vent d’autant
Une Reine, en son centre, y prenait le soleil.
Un fait banal, me direz-vous !
Oui, mais une scène éphémère.
Un petit bonheur d’une journée ordinaire.
  
L’instigatrice de cette aventure,
La créatrice de cette précieuse dentelle,
Offre à ma vue sa carapace brillante.
Brillante comme une guirlande de Noël.
Éclairée des pâles rayons du soleil.
Une, deux, trois photos d’affilée
C’est alors qu’elle se carapate, se cache
Sous une large feuille, là, sa portée
Afin de ne plus être dérangée
Par cette indiscrète et sans gêne !
 
Puisqu’il en est ainsi,
Je poursuivi mon chemin,
Fit quelques pas dans un autre coin
Jusqu’au pommier, plein à craquer
De jolies pommes brillantes et parfumées
C’est ainsi que débute avec entrain
Une belle journée, déjà tard le matin …
 
Patricia Déborah Rougeux

   

La Perle Blanche de l’Inde

~~

     Le Taj Mahal se dresse sur la rive droite de la rivière Yamuna, au cœur d’un immense jardin moghol de près de 17 hectares, situé dans le District d’Agra, dans l’État de l’Uttar Pradesh. 

    Édifié sur l’ordre de l’empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse Mumtaz Mahal, ce monument, dont la construction a commencé en 1632, a été achevé en 1648.

 

 

Taj Mahal (4)
entre 1632 et 1654
Le Taj Mahal est construit en utilisant des matériaux provenant de diverses régions de l’Inde et du reste de l’Asie.

 

3 INDE

 

   

 

   La mosquée, le pavillon des invités et l’entrée principale au sud, de même que la cour extérieure et ses cloîtres, y ont été ajoutés ultérieurement et achevés en 1653.

   La présence de plusieurs inscriptions historiques et coraniques en caractères arabes a facilité l’établissement de la chronologie du Taj Mahal.

 

Masjid entre 1632 et 1654

À la gauche du Taj Mahal se trouve une mosquée, faite de grès rouge, qui a été construite afin de sanctifier l’endroit et fournir un lieu de culte aux pèlerins.

 

 

mumtaz mahal

 

   Maçons, marbriers, mosaïstes, sculpteurs, peintres, calligraphes, bâtisseurs spécialisés dans l’édification de dômes et autres artisans venus de l’ensemble de l’empire, ainsi que d’Asie centrale et d’Iran, ont été réquisitionnés pour participer à la construction du Taj Mahal, sous les ordres de son principal architecte, Ustad-Ahmad Lahori.

 

Jawab
entre 1632 et 1654
Du côté droit du Taj Mahal, se trouve une réplique symétrique exacte de la mosquée, connue sous le nom de jawab (« réponse « ), destinée à maintenir la symétrie architecturale mais qui n’est pas employée comme mosquée car elle n’est pas orientée vers La Mecque.

 

1 INDE
10 INDE

   

        Le Taj Mahal est considéré comme le plus grand joyau architectural de l’art indo-islamique. Les quatre minarets isolés, placés dans les angles de la plate-forme, ajoutent une dimension jusqu’alors inconnue à l’architecture moghole.

Taj Mahal (4)
entre 1632 et 1654
Le Taj Mahal est construit en utilisant des matériaux provenant de diverses régions de l’Inde et du reste de l’Asie.

Construit entre 1632 et 1654 en utilisant des matériaux provenant de diverses régions de l’Inde et du reste de l’Asie          

Tout en apportant une sorte de référence spatiale à l’édifice, ils créent aussi un effet tridimensionnel.

AGRA 20

  

      Sa beauté architecturale reconnue repose sur une combinaison rythmée de pleins et de vides, d’éléments concaves et convexes, d’ombres et de lumières, où les arcs et les coupoles en rehaussent l’aspect esthétique. La polychromie de parterres d’un vert éclatant qui bordent des allées aux teintes rougeâtres sous un ciel d’un bleu lumineux met en valeur les changements constants de tonalités et de nuances que prend le monument.

     Les sculptures en marbre avec incrustations de pierres précieuses et semi précieuses confèrent à l’édifice toute son originalité.

     Le caractère unique du Taj Mahal réside dans plusieurs innovations véritablement remarquables qui ont été introduites par les horticulteurs et architectes de Shah Jahan.

     L’un des traits de génie qui a inspiré l’aménagement du site est d’avoir placé la tombe, non pas au centre, mais à une extrémité du jardin divisé en quatre parties, de telle sorte que, vu de loin, cette disposition accentue l’effet de profondeur et de perspective.

 

    Le monument est aussi l’un des meilleurs exemples de tombeau surélevé.

View of the tombs in the Crypt. Author: William Donelson. Courtesy: http://www.taj-mahal.net From email correspondence: Yes. I own all the images which are from my website: Explore the Taj Mahal Regards, William Donelson Armchair Travel Co Ltd (Photo credit: Wikipedia)

English: View of the tombs in the Crypt. Autho...

 

     Le tombeau lui-même trône sur une plate-forme carrée surélevée, les quatre côtés de la base octogonale délimitée par les minarets se prolongeant au-delà du carré formé par les angles.

     Le sommet de la plate-forme est accessible par une volée latérale de marches aménagée au centre de la façade sud.

     La chambre principale, coiffée d’un dôme en bulbe, qui contient les cénotaphes de Mumtaz Mahal et de Shah Jahan obéit à un plan strictement octogonal. La magnifique balustrade octogonale en marbre ajouré qui entoure les deux cénotaphes est d’une qualité d’exécution exceptionnelle. Finement polie, elle est richement ornée d’incrustations.

   Les bandeaux décoratifs sont incrustés de pierres précieuses représentant des motifs floraux d’une admirable perfection.

   Les teintes et les nuances des pierres utilisées confèrent une apparence quasi réelle aux motifs floraux et végétaux.

   La composition du plan horizontal du Taj Mahal est un modèle d’équilibre, avec la chambre funéraire octogonale au centre, flanquée de porches et de quatre salles à chaque angle. Ce plan est reproduit au niveau supérieur.

   L’extérieur de la tombe est de forme carrée, avec des angles biseautés.

   Le cénotaphe de Mumtaz Mahal est placé exactement au centre de la chambre funéraire, sur une plate-forme rectangulaire ornée de motifs floraux incrustés. Le cénotaphe de Shah Jahan, plus grand que celui de Mumtaz Mahal, a été installé aux côtés du premier, sur son flanc ouest, une trentaine d’années plus tard. Les cénotaphes supérieurs sont purement commémoratifs, les vraies sépultures se trouvant dans la chambre funéraire souterraine (crypte), comme il était d’usage pour les tombeaux des empereurs moghols.

 

TAJ 10

 

 Quelques points de vue remarquables conseillés par hommes postés à l’ombre des arcades, en échange de quelques roupies.

TAJ 2TAJ 6TAJ 1

 

 

TAJ 5

 

 

Coquelicot Sauvage & Pavot

Comment résister à la tentation de revivre de si beaux souvenirs d’enfance ?
Dans mes souvenirs les plus lointains,le Coquelicots est ma fleur
préférée en raison de sa fragilité et de sa beauté rouge écarlate.

Je n’ai appris que bien plus tard, qu’il est l’emblème de la guerre
notamment dans les pays du fait qu’ils poussaient dans les tranchées comme sur les tombes.

 

Voici la comptine pour enfants qui m’a peut être influencée étant petite, son but est atteinte au delà de toute espérance :

J’ai descendu dans mon jardin (bis)
Pour y cueillir du romarin.
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

J’n’en avais pas cueilli trois brins (bis)
Qu’un rossignol vint sur ma main
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

Qu’un rossignol vint sur ma main (bis)
Il me dit trois mots en latin
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

Il me dit trois mots en latin (bis)
Que les hommes ne valent rien
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

Que les hommes ne valent rien (bis)
Et les garçons encore bien moins !
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

Et les garçons encore bien moins !
Des dames, il ne me dit rien
Mais des d’moiselles beaucoup de bien
Gentil coquelicot, Mesdames,
Gentil coquelicot, nouveau.

 

Le poème du Colonel John McCrae ..

In Flanders fields

In Flanders’ Fields the poppies blow
Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing fly
Scarce heard amidst the guns below.

We are the Dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved and were loved, and now we lie
in Flanders’ fields.
Take up our quarrel with the foe,
To you from failing hands we throw
The torch – be yours to hold it high;
If ye break faith with us who die,
We shall not sleep though poppies grow
In Flanders’ fields.

Dans les champs des Flandres, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix ; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement des obusiers.

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici,
Dans les champs des Flandres.

À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Dans les champs des Flandres.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

My Garden in Gâtinais ..

Merveilles & Senteurs au 9 Coquelicots

~ ~

 Poussez le portail !

Au Cœur des fleurs du jardin, c’est la Folle

C‘est la farandole de fleurs en un Camaïeu de Couleurs

Un petit parc arboré et fleuri vous accueille devant et à l’arrière de ma demeure.

Terre privilégiée où butine les Abeilles dés les beaux jours.

Ici dans les fleurs de Cosmos.

Instant de plus en plus rare, le butinage des Abeilles ..

 

Chaque bonheur depuis trois printemps déjà. Laissant libre cours à mon imagination  j’agrémente d’une touche de couleur de ci, de là !

Un nouveau recoin de mon jardin

 

Le Solstice d’été & ses longues journées,

Pointe enfin son nez !

De longs mois de pluie dans la fraîcheur printanière

Ont eu raison de la floraison du magnolia et des lilas.

Juin, les pétales rougeoyantes des Pavots ouvrent fièrement la marche !

A l’ombre du vieux Tamaris, ce joli recoin joliment fleuri

Investi d’un tapis aux multiples essences ..

2.J

L’Eden Théâtre ~ La Ciotat

La Ciotat, bourgade de 12 000 habitants vient d’ouvrir un café-concert baptisé l’Eden Théâtre. En 1895, Auguste et Louis Lumière inventent le cinématographe et tournent une vingtaine de films de vacances à La Ciotat.

Le 21 mars 1899, 250 spectateurs assistent à la projection de leurs films, dont Lancement d’un navire à La Ciotat.

Dès lors, les soirées deviennent de joyeux mélis-mélos. «On alternait les courts-métrages avec du musical, des vaudevilles de Labiche, de l’opéra et des matchs de boxe», raconte Michel Cornille.

 

EDEN PARK

Les sièges poussiéreux ont laissé la place à de rutilants fauteuils de velours, les moulures ont retrouvé leur lustre rouge d’antan et la façade son apparence d’origine: le plus vieux cinéma du monde, à l’histoire indissociable des frères Lumière, rouvre ses portes mercredi à la Ciotat (Bouches-du-Rhône).

CINE

L’Eden-Théâtre surgit, ocre et décoré de mosaïques, derrière une grille, au fond d’une cour blanche, sur le front de mer de cette commune balnéaire située à une demi-heure de route de Marseille, où la famille Lumière aimait venir en villégiature à la fin du 19e siècle.

EDEN 6

 

C’est là que, le 21 mars 1899, 250 spectateurs émerveillés découvrirent les premiers films de Louis et Auguste Lumière, moins de quatre ans après « la première projection publique de l’histoire du cinéma », dans la somptueuse demeure bâtie par leur père Antoine, industriel lyonnais, à destination de notables invités à « assister à quelques expériences de cinématographe ».

Une date mythique qui fait de l’Eden la doyenne des salles ..

Si elle-même a échappé à ce sort funeste, c’est grâce à la détermination d’une poignée de Ciotadens refusant de voir mourir « une salle populaire, où la moitié de la ville a rencontré l’autre moitié », se plaît à raconter, l’oeil rieur, Michel Cornille, président de l’association « Les lumières de l’Eden.

Le plus vieux cinéma du monde va expérimenter ce que sera peut-être le cinéma de demain. L’Eden Théâtre, qui fut inauguré en 1889 à La Ciotat, poursuit lentement sa rénovation. Entamés en 2007, les travaux auront coûté 5 millions d’euros.

Au temps des frères Lumière, on est passé d’une image fixe à des images animées. À l’époque, c’était une rupture technologique. Nouveau lieu d’expérimentation, l’Eden restera pour les historiens et les cinéphiles la salle où les frères Lumière projetèrent, en 1895, L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat.

Pour conserver cette mémoire, l’éditrice Agathe Rescanières a publié un livre de photos intitulé « Le plus vieux cinéma du monde ». «Il fallait le rénover, dit-elle. Mais j’espère que cet endroit aura une âme, avec une certaine forme d’exigence ..

EDEN PARK  sculture

La Confiture, ça dégouline !

Recettes et variantes à tester ..

– 3 kg de rhubarbe, épluchée et coupée en petits tronçons
– 1,5 kg de pêches, épluchées et coupées en petits morceaux
– 4 kg de sucre
– 1 citron

Éplucher les fruits, les couper en morceaux et les mettre dans le sucre pendant quelques heures. Puis, mettre sur le feu. Après 10 à 13 minutes d’ébullition (pensez à écumer), ajouter le jus d’un citron et stopper la cuisson. Mettre en pots

–  1,5 kg de poires, quelques baies de cranberrys (pour faire joli) et 800g de sucre blond de canne et quelques grammes de fleurs de lavande.