Nés sous X

http://www.lcp.fr/emissions/l-echo-des-lois/vod/165437-nes-sous-x-en-quete-d-identite

 

Chaque année, environ 700 femmes décident d’accoucher sous X, c’est à dire en demeurant anonymes. Impossibilité matérielle/ psychologique/ pressions familiales, les raisons qui les poussent à abandonner leurs enfants sont multiples. L’objectif de cette loi créé en 1941 de diminuer le nombre d’avortements et les abandons sauvages. Mais Aujourd’hui, cette disposition est de plus en plus dénoncée Associations d’enfants nés sous x et de mères de naissance remettent en cause ce droit au secret au nom de l’intérêt de l’enfant qui s’interroge toute sa vie et doit souvent affronter un parcours du combattant s’il veut retrouver ses origines. Alors cette loi a-t-elle réellement permis de mieux protéger les mères ? Est-elle encore d’actualité au vue de l’évolution des mentalités et des moyens de contraception ? Fait-elle trop primé l’intérêt de la mère sur celui de l’enfant ?

Un magazine réalisé par Rym Ben Ameur

Shamsia Hassni, graffeuse Afghane

Je veux parler de leurs vies,

trouver un moyen de les faire sortir de l’obscurité, ouvrir leurs esprits » ..

ART – Une femme afghane artiste de graffiti ?

Ça pourrait en étonner plus d’un. C’est pourtant le cas de Shamsia Hassani depuis plusieurs années.

Si son existence était inimaginable quand les Talibans faisaient leur loi, elle est aujourd’hui un des nombreux exemples d’un Afghanistan qui change.

Shamsia Hassani est née en 1988 en Iran de parents afghans et elle enseigne aujourd’hui à la faculté des beaux arts de l’université de Kaboul. Elle est une « graffeuse » afghane dont les œuvres embellissent les espaces de sa faculté et certaines rues de Kaboul.

Elle a également participé à différents festivals en Allemagne, en Suisse ou au Danemark.

Hassani_Shamsia_03

Si l’Afghanistan est beaucoup plus connu pour les guerres et les bombes que pour les bombes à peinture, Shamsia essaye à travers son art de changer cette perception.

Elle conçoit son art comme une façon d’apporter un changement positif. « Pour peindre sur les mauvais souvenirs de la guerre », déclare-t-elle au magazine Art Radar.

 

https://www.facebook.com/pages/Shamsia-Hassani/252100761577381

L’Eden Théâtre ~ La Ciotat

La Ciotat, bourgade de 12 000 habitants vient d’ouvrir un café-concert baptisé l’Eden Théâtre. En 1895, Auguste et Louis Lumière inventent le cinématographe et tournent une vingtaine de films de vacances à La Ciotat.

Le 21 mars 1899, 250 spectateurs assistent à la projection de leurs films, dont Lancement d’un navire à La Ciotat.

Dès lors, les soirées deviennent de joyeux mélis-mélos. «On alternait les courts-métrages avec du musical, des vaudevilles de Labiche, de l’opéra et des matchs de boxe», raconte Michel Cornille.

 

EDEN PARK

Les sièges poussiéreux ont laissé la place à de rutilants fauteuils de velours, les moulures ont retrouvé leur lustre rouge d’antan et la façade son apparence d’origine: le plus vieux cinéma du monde, à l’histoire indissociable des frères Lumière, rouvre ses portes mercredi à la Ciotat (Bouches-du-Rhône).

CINE

L’Eden-Théâtre surgit, ocre et décoré de mosaïques, derrière une grille, au fond d’une cour blanche, sur le front de mer de cette commune balnéaire située à une demi-heure de route de Marseille, où la famille Lumière aimait venir en villégiature à la fin du 19e siècle.

EDEN 6

 

C’est là que, le 21 mars 1899, 250 spectateurs émerveillés découvrirent les premiers films de Louis et Auguste Lumière, moins de quatre ans après « la première projection publique de l’histoire du cinéma », dans la somptueuse demeure bâtie par leur père Antoine, industriel lyonnais, à destination de notables invités à « assister à quelques expériences de cinématographe ».

Une date mythique qui fait de l’Eden la doyenne des salles ..

Si elle-même a échappé à ce sort funeste, c’est grâce à la détermination d’une poignée de Ciotadens refusant de voir mourir « une salle populaire, où la moitié de la ville a rencontré l’autre moitié », se plaît à raconter, l’oeil rieur, Michel Cornille, président de l’association « Les lumières de l’Eden.

Le plus vieux cinéma du monde va expérimenter ce que sera peut-être le cinéma de demain. L’Eden Théâtre, qui fut inauguré en 1889 à La Ciotat, poursuit lentement sa rénovation. Entamés en 2007, les travaux auront coûté 5 millions d’euros.

Au temps des frères Lumière, on est passé d’une image fixe à des images animées. À l’époque, c’était une rupture technologique. Nouveau lieu d’expérimentation, l’Eden restera pour les historiens et les cinéphiles la salle où les frères Lumière projetèrent, en 1895, L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat.

Pour conserver cette mémoire, l’éditrice Agathe Rescanières a publié un livre de photos intitulé « Le plus vieux cinéma du monde ». «Il fallait le rénover, dit-elle. Mais j’espère que cet endroit aura une âme, avec une certaine forme d’exigence ..

EDEN PARK  sculture

La Confiture, ça dégouline !

Recettes et variantes à tester ..

– 3 kg de rhubarbe, épluchée et coupée en petits tronçons
– 1,5 kg de pêches, épluchées et coupées en petits morceaux
– 4 kg de sucre
– 1 citron

Éplucher les fruits, les couper en morceaux et les mettre dans le sucre pendant quelques heures. Puis, mettre sur le feu. Après 10 à 13 minutes d’ébullition (pensez à écumer), ajouter le jus d’un citron et stopper la cuisson. Mettre en pots

–  1,5 kg de poires, quelques baies de cranberrys (pour faire joli) et 800g de sucre blond de canne et quelques grammes de fleurs de lavande.